Agevillage

Comment ne pas perdre la tête ? entretien de Joëlle Pétillot et Syvain Siboni chez Animagine


Partager :

Animagine édite Sylvain Siboni, psychologue, idéaliste qui croit haut et fort en ce qu’il pense et qui agit. Depuis 18 ans il anime ainsi le Forum Jean Vignalou de l'Hôpital Charles Foix à Ivry.Pour canaliser ses emportements méditerranéens et permettre à la réflexion de s'étendre, Sylvain Siboni s'est rapproché de son amie Joëlle Pétillot, qui travaille au service qualité du même Hôpital.Ils se connaissent depuis longtemps, sur le terrain. Elle partage ses idées, ses analyses et sait canaliser ses excès.Ainsi , depuis 18 ans, contre vents et marées, Sylvain Siboni anime le Forum Jean Vignalou.Dans cet accueil de jour, une équipe pluridisciplinaire accueille les vieillespersonnes dites démentes, séniles. Ce Forum incarne les croyances et les rêves de Sylvain Siboni : quel que soit son âge, un homme ne peut vivre sans un subtil équilibre des réponses à plusieurs de ses besoins :
  • Etre en bonne santé physique, en sécurité
  • Jouer un rôle social
  • Trouver son équilibre psychologique
  • Connaître des relations affectives
  • Le méditerranéen Sylvain Siboni s’emporte même souvent et pense que « sans regard d’amour, on ne peut que se laisser mourir » : alors « à bas les notes de services qui demandent aux salariés de ne plus embrasser les résidents de l’unité de soin longue durée ».Au Forum Jean Vignalou, l’équipe pluridisciplinaire va proposer aux vieillards de multiples activités afin de provoquer la communication, la création,les contacts, la transmission...L’équipe subit les affres des rigueurs budgétaires mais est normalement dotée de 15 ETP (équivalent temps plein) pour 30 personnes accueillies du matin au soir.L’équipe vit avec les résidents, participe concètement aux activités : esthétique (coiffure, maquillage : "pour se rabibocher avec son image" , chant, dessin, sculptures...). Le repas peut être considéré comme « thérapeutique » en d’autres lieux. Ici, on suit les recettes, on prépare simplement les légumes, les desserts, et le repas est pris tous ensemble.« Ca sent l’oignon » au Forum insiste Sylvain Siboni. Et la poésie surgit des mains tremblantes, hésitantes. Elle s’affiche dans une fresque.L’amour en est le thème récurrent : raconter que l’on a aimé, que l’on a été aimé, aimer encore... jusqu'à "rêver d'aller sur le toit".Ce livre d’entretien raconte le quotidien, les réflexions, les doutes, l’amitié, la richesse de ces métiers...autour de cette « foutue maladie d’Alzheimer »,comme l’appelle Syvain Siboni. Sylvain Siboni espère que ces échanges pourront se poursuivre avec d’autres professionnels. Il se propose de répondre à un nombreux courrier :contact@animagine.net

    Comment ne pas perdre la tête
    Joëlle Petillot et Sylvain SiboniEdition AnimagineAnimagine SarlBP 2891490 Milly la Forêt
    www.animagine.net

    A découvrir aussi Le DVD : Une grande bouffée d’amour
    Comprendre et accompagner la maladie d’Alzheimer
    Deux fois 26 minutes tourné au sein de ce Forum Jean Vignalou
    1er prix Handica 2005
    Edition Animagine
    Animagine Sarl
    BP 28
    91490 Milly la Forêt
    www.animagine.net



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -