Agevillage

Le métier d'aide-soignant/e

Attributions principales


Partager :

Métier Aide-soignantInterlocuteur privilégié pour le patient, cet professionnel de santé paramédicale entre dans sa sphère intime et l’aide au quotidien. Il entretient une relation de proximité, basée sur le soutien et l’écoute tant du malade que de sa famille.

La définition du métier d’aide-soignant est donnée à l’annexe IV de l’arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d’organisation de la validation des acquis de l’expérience : « le rôle de l’aide-soignant est de dispenser, dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et sous sa responsabilité, "des soins de prévention, de maintien, de relation et d’éducation à la santé pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne".


Attributions principales

L'aide-soignant accueille les personnes malades dans l'établissement. Tout au long de leur séjour, il est là pour leur assurer le bien-être physique et moral dont elles ont besoin, sous la responsabilité fonctionnelle du médecin coordonnateur et sous le responsabilité technique de l’infirmière référente. Hygiène et collaboration aux soins courants sont de son ressort.

L’aide-soignant accompagne le résident dans tous les actes de la vie quotidienne.

Il met en œuvre les moyens nécessaires au bon déroulement des actes de la vie quotidienne (lever, toilette, habillage, repas, coucher, sommeil etc.).

Il effectue ou suscite les actes liés à l’hygiène corporelle et vestimentaire tout en respectant l’intimité des résidents.

Il accompagne les résidents dans leurs déplacements, notamment au moment des repas ou lors d’activités au sein de l’établissement et est veille tout au long de la journée à la satisfaction de leurs besoins vitaux.

Tous les midis, il vérifie en cuisine le contenu des plateaux repas et les distribue aux résidents, encaisse les repas, installe les résidents, débarrasse et descend les plateaux en cuisine.

Le soir, il s’assure que toutes les conditions sont réunies pour le confort des résidents durant la nuit, vérifie les changes des résidents et transmet à l’agent de sécurité et de surveillance de nuit les consignes nécessaires à l’accomplissement de sa fonction.

Il répond aux appels des résidents, aux alarmes, aux urgences.

Il participe, dans la mesure de ses compétences, et dans le cadre de sa formation, aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

L’aide-soignant, en vertu de la circulaire du 4 juin 1999 prise à la suite de l’avis du Conseil d’Etat, peut aider à la prise de médicament, mais seulement en cas d’impossibilité temporaire du patient de le faire seul et à condition qu’une préparation particulière ne soit pas nécessaire. 

Il participe aux prises de rendez-vous avec les équipes médicales et paramédicales extérieures à l’établissement.

Il est tenue au respect du secret médical.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -