Agevillage

6ème colloque sur les Approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer les 14 et 15 novembre 2013 à Paris

Les interludes du théâtre de Babelle


Partager :

Théatre de BabelleLa troupe du théâtre de Babelle dirigée par Geneviève Cordelle a animé les deux jours du colloque par plusieurs interludes  savoureuses, saynettes de la vie en maison de retraite.








Le ministre




M. Renaud



La draisienne





Les yeux dans les yeux


 
Le lit




Les différents types de communication



L’animation solidaire



S_X_




Geneviève Cordelle, comédienne du théâtre de Babelle nous présente la génèse de ces interludes
Le théâtre est un outil de communication formidable



 




mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Sandrine

15/04/2014 09:04

Merci Cathy


Merci Cathy pour votre bon sens. Il faut lire le livre de Jérôme Pellissier:ces troubles qui nous troublent. Il nous dit tout avec sagesse et bon sens. Et, si l'humanitude répond parfaitement aux besoins tant des soignants que des résidents, elle n'est pas la seule à le faire. C'est aussi un business !!! J'ai participé à trois colloques et j'en ressens un goût amer... Mais reste convaincue par cette approche.



Cathy

11/12/2013 11:12

Désolée


Tellement désolée que l'on reste sur une étiquette terrible et oppressante: ALZHEIMER. Que faites vous des idées émises par Peter Whitehouse et les Van Der Linden??? Que faites vous de ces "vieux" dont on dit si facilement, trop facilement qu'ils ont Alzheimer au lieu de parler d'un vieillir difficile, peut être dû à une société qui refuse sa vieillesse? Quand allons nous cesser de créer des formations qui ne permettront pas aux personnes les de pouvoir les appliquer sur le terrain faute de temps?? Humanitude, est ce vraiment la solution?? Des DVD pour expliquer comment s'occuper des autres, des siens est ce vraiment nécessaire?? Doit on réapprendre les gestes les plus simples de la vie même??? Notre société en est là?? Doit on affoler des populations entières sur une pathologie dont nous ne sommes pas certains?? Et ces thérapies non médicamenteuses, ne peuvent t'elles pas simplement s'appeler: des lieux pour mieux être, mieux vieillir??? Je suis affolée, parce que je vois tout un lobbying se développer sur le grand âge.... ça rapporte gros les vieux!!!!!




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -