Agevillage

Décès de Charles Henri Rapin, pionnier des soins palliatifs

Hommage


Partager :

Le professeur Charles Henri Rapin de l'université de Genève est décédé le 10 juillet, à l'âge de 61 ans d'une crise cardiaque.


Expert de l'OMS, et enseignant aux Facultés de médecine de Genève, Montréal et Québec, Charles-Henri Rapin a également professé dans les Université de Lausanne, Lyon, Grenoble et Saint-Etienne.A Genève, comme médecin chef, il a considérablement développé le Centre de soins continus (CESCO) et la Policlinique de gériatrie.

Fondateur de l'Association "Ensemble contre la douleur",
 Charles-Henri Rapin a créé et codirigé plusieurs publications consacrées au soulagement de la douleur, écrit ou co-écrit plusieurs centaines d'études et a été invité à communiquer son expérience en tant que conférencier dans d'innombrables occasions.  

En 2001, il avait été nommé directeur du pôle "Vieillissement" du réseau académique reliant ités de Genève, Lausanne, Neuchâtel, Fribourg, Besançon, Dijon et Belfort.

Devenu médecin, non pas malgré lui, mais un peu par hasard, ceux qui l'ont cotoyé s'accordent à dire qu'il était avant tout un grand humaniste qui inlassablement au long de sa carrière s'est battu pour faire évoluer le regard de professionnels mais aussi de la société sur le vieillissement et la fin de vie.

Agevillage l'avait invité à intervenir lors du colloque sur les approches non médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer, organisé avec IGM France. La salle l'avait ovationné pour la qualité de son intervention sur la nutrition. Retrouvez notre article et l'interview qu'il nous avait accordé. Toute l'équipe d'Agevillage vous adresse encore ses remerciements pour ce moment si fort, Monsieur le Professeur et se joint au chagrin de votre famille et de vos proches.

Lire aussi


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -