Agevillage
  >   Actualités  >     >   DVD Alzheimer : les thérapi...

DVD Alzheimer : les thérapies non médicamenteuses centrées sur la création artistique

Avec le soutien de France Alzheimer


Partager :

DVD THERAPIE ALZHEIMERL'art et la création donnent des résultats surprenants auprès des malades.
Rita Hayworth et la peinte Hilgos ont ouvert la voie aux Etats-Unis. La peintre a déclaré un jour "Je me souviens mieux quand je peins", phrase titre d'un documentaire d'Eric Ellena et Berna Huebner.


Le DVD "Les thérapies non-médicamenteuses" contient leur documentaire et 7 autres films pilotés par Eric Ellena et Berna Huebner qui sont allés donner la parole partout dans le monde à des équipes mettant en place des approches non-médicamenteuses.
- Recréer le lien entre les malades et leurs familles (6 min)  : des montages audiovisuels à partir des histoires de la familles pour activer la réminsicences, un jeu de société, avec des cartes à lire, aptitude maintenue longtemps chez les malades. Il est plus facile de lire que de parler : trouver des mots, agencer des verbes, lire : "tout est là". Ces deux approches ont été positivement évaluées par l'équipe du Dr. Gene Cohen de l'université de Georges Washington.
- Organiser une sortie (9 min) : au cinéma, au musée, au concert, à l'opéra, le cirque, des sorties émouvantes, vécues dans l'enfance, adaptées, minutieusement préparées avec les équipes de soins, avec les lieux d'accueil (accessibilités, encadrement), comme l' explique par Cindy Barotte de l'association ARTZ
- Les "jardins de la mémoire" (11 min), résidence pilote,
qui ne ressemble pas à une "maison de repos" répulsive, à côté de Bruxelles (11 min), des salons aux activités adaptées aux états d'avancement de la maladie, aux désirs des résidents : jardinage, artisanat, ateliers de réminiscence, cuisine, sorties. Les locaux sont ventilés (évite les odeurs), le chauffage au sol permet de marcher même pied nu. Une étude est en cours : premiers résultats encourageants sur le maintien de l'autonomie (les personnes se dégradent moins qu'à domicile) et la  baisse des "symptômes négatifs"
- Organiser un atelier créatif : rituels, liens, environnement calme et sécurisé pour permettre la créativité, chacun à son rythme. Expériences d'art-thérapeutes français, hollandais et américains. Les besoins de formations pour connaître la maladie, les malades.
- L'importance de l'exercice physique (5 min) : étude à l'université de Chicago par le Dr Sam Sisodia sur les animaux (souris) malades "Alzheimer", certaines ont des activités, les autres pas. Les résultats sont éloquents pour une prévention de la maladie par l'activité physique (circulation sanguine, y compris dans le cerveau). Un vrai défi d'éducation au regard du monde moderne
- L'Art et l'attention jusqu'au bout (7 min), vers la fin de la maladie les personnes ressentent des besoins affectifs accrus (comme un enfants de 2/3 ans), si des soins sont adéquats (attentions, relations, activités adaptées : danses, créations artistiques), ils peuvent continuer de vivre et agir heureux, profitant de la vie. Analyses et interviews des Pr. Riesberg et Kenowski de l'université de New York.
- La Méthode Hearthstone (9 min) : Hearth = "foyer", Hearthstone = "cheminée" : l'approche de John Zeisel dans ses huit résidences adaptées de 32 chambres maximum. John Zeisel est diplômé en design et sociologie. L'environnement est étudié pour compenser les pertes des malades, proposé une ambiance paisible. Il est chaleureux, ressemble à un domicile, les sens sont sollités (odeurs de cuisine : c'est l'heure de manger), les malades sont entourés, caressés, calmés. Les personnels sont investis, l'organisation est "universelle", chacun est capable de tout faire du matin au soir (pas de tâches précises). Il faut aimer côtoyer ces personnes, recommencer avec enthousiasme tous les jours. C'est un travail difficile.

Avec le soutien de MSD, filiale française de Merck & Co
DVD - 25 euros - à commander sur le site du producteur : French Connections Films /Hilgo Foundation
sur www.frenchcx.com


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Marcel

08/11/2009 21:11

le film


Je suis d'accord avec Coflinne. J'ai vu le film.



Coflinne

04/11/2009 15:11

Réaction


Peut-être n'ont-ils rien d'extraordinaire, mais à l'heure actuelle ils sont le seul espoir de bien vivre pour les personnes Alzheimer. Ces techniques ne les guériront pas mais elles aident à vivre plus sereinement avec les angoisses liées à la maladie.



Louis

03/11/2009 09:11

Rien d'extraordinaire


Toutes ces actions et ces soins non médicamenteux ne sont en rien extraordinaire: ce qui devrait nous interroger, c'est pourquoi n'ont-ils pas existé avant et/ou pourquoi ont-ils été abandonnés? Louis




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -