Agevillage
  >   Actualités  >     >   Faire société : les associa...

Faire société : les associations de solidarité par temps de crise ; un ouvrage collectif Uniopss/Dunod


Partager :

Faire sociétéS'appuyant sur son Conseil de prospective, l'Uniopss publie « Faire société. Les associations de solidarité par temps de crise». Cet ouvrage collectif, dirigé par  Robert Lafore*, propose un diagnostic sur le secteur confronté au train de réforme qui l’affectent et ouvre des pistes pour construire l’avenir.

« On a le sentiment que les modifications du cadre institutionnel national mais aussi européen mettent en cause les raisons d’être et la place reconnue à ces organisations » indique Robert Lafore évoquant les associations dites « gestionnaires » d’établissement et de services sociaux et médico-sociaux, englobées dans l’appellation « association de solidarité » ou qui tentent de faire reconnaître leur spécificité dans les débats européens avec la notion de « service d’intérêt général » précise-t-il.

Bien que reconnues et sollicitées en tant qu’opérateur légitime de la politique d’action sociale et leur vocation à gérer établissements et services, ces institutions sont neutralisées dans les inflexions successives du cadre juridico-politique qui ne prennent en compte que les seules activités. Dans une première partie, les auteurs s’attachent à démontrer qu’il conviendrait d’affermir leur place « à l’articulation entre les demandes sociales et la construction de la communauté politique ».

L’analyse du contexte fait l’objet de la deuxième partie
: concurrence érigée en valeur cardinale, recomposition des politiques sanitaires et sociales dans une dimension « purement fonctionnelle », territorialisation des politiques publiques, construction européenne, sont autant de contraintes mais aussi opportunités à saisir.

Les auteurs de  la troisième partie, acteurs de terrain et professionnels,  démontrent que des marges de manœuvres existent, les associations de solidarité ont un potentiel d’innovation.

Né des incertitudes actuelles et des inquiétudes qu’elles suscitent, cet ouvrage entend engager le débat le plus ouvert possible, générer des initiatives, permettre des convergences et transformer les questions de départ en dynamique collective.

Sommaire :
Associations et enjeux sociétaux. Le fait associatif dans l'économie sociale (E. Archambault); La dimension politique des associations  (J.L. Laville) ;Association de solidarité et démocratie participative (J.-M. Bloch-Lainé) ; Protection sociale et citoyenneté (J. Priou)
Associations et environnement institutionnel. Association et concurrence (H. Noguès). Les associations dans les politiques sociales et médico-sociales (R. Lafore). Territoires et associations (F. Calcoen). la lente construction d'une europe plus sociale (J.-C. Barbier). Les marges de manœuvres des associations. Les associations et l'Europe (JP. Bultez ; Les associations face aux nouvelles formes de régulation (B. Delanglade) Les associations : une autre forme de gestion des ressources humaines (Ch. Auberger) ; Les associations : un projet citoyen (J. Afchain) ; Dans quel monde invitons-nous les enfants et les jeunes à faire société ? (Ch. Attali-Marot)

* Robert Lafore  est professeur de droit public, Université de Bordeaux -IEP-, président du Conseil de prospective de l'UNIOPSS.

Faire société : les associations de solidarité par temps de crise
DUNOD, Collection action sociale
256 pages - 25 euros
10 février 2010
Pour commander en ligne


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -