Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Maltraitances, juste une question de budget ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/10/2014

0 commentaires

Un récent reportage TV en région Rhône Alpes a attiré mon attention.Un aide-soignant en ehpad avait dénoncé des situations de maltraitances physiques au sein de son établissement. Conséquence logique”, c’est lui qui a été puni : il a perdu son travail, sa famille, sa maison… Mais ‑une fois n’est pas coutume ‑ces alertes ont été entendues par les autorités de tutelle (Conseil général et Agence régionale de santé, ARS). Une enquête a eu lieu et les coupables ont été identifiés et sanctionnés (voire juste mutés…).Les représentants des professionnels pointent une origine financière de la maltraitance” avec des budgets trop contraints au vu des besoins en soins et en attentions de personnes

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet