Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Lever le silence autour des refus de soins, des soins difficiles

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/03/2016

0 commentaires

Vers des soins acceptés par les personnes désorientées

Qui sait ce qui se passe dans l’intimité de la chambre, de la salle de bain, au moment des soins (toilettes, repas, soins techniques) ?Ce sont les aides-soignant(e)s, les AMP (aides médico-psychologiques), voire les auxiliaires de vie pour des aides à la toilette, mais aussi les infirmières pour les soins plus techniques qui sont en première ligne. Elles (parce que ce sont très majoritairement des femmes) prennent soin chaque jour de personnes malades, désorientées, qui s’opposent aux soins, crient, hurlent, se débattent…Et ce alors que les soignants veulent prendre soin de ces personnes, les aider dans leur toilette quotidienne. Ils veulent

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet