Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques : faut-il réveiller un résident qui dort ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 30/01/2017

0 commentaires

Imposer une heure de réveil ?

Beaucoup d’établissements sont réglés comme du papier à musique : lever 8 heures, dîner à 19 heures au plus tard pour un coucher avant l’arrivée de l’équipe de nuit, tournée de changes au milieu de la nuit. Mais que faire si un résident préfère profiter d’une grasse matinée ? Et est-il vraiment nécessaire de réveiller une personne qui dort profondément pour changer sa protection ? Nadine est aide-soignante. Dans son Ehpad, l’équipe a pris l’habitude de laisser dormir les résidents aussi longtemps qu’ils le désiraient le matin, jusqu’à 10h30, 11h parfois. Le matin, les soignants entrouvrent les volets pour permettre aux personnes âgées de se réveiller naturellement​.La

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet