Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Métiers

Réingénierie du métier d'aide-soignant : le point avec Arlette Schuhler, Fnaas

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 10/07/2017

0 commentaires

Une refondation indispensable pour faire face aux réalités du terrain

Depuis plus de deux ans, le groupe de travail sur la réingénierie du métier d’aide-soignant travaille sous la houlette de Pilar Verdoncq, conseillère technique pour l’exercice des professions paramédicales. Arlette Schuhler, présidente de la Fédération nationale des associations d’aides-soignants (Fnaas) revient sur les grands enjeux de cette réforme d’envergure, dont les travaux sont à l’arrêt suite au changement de gouvernement.Née en 1988, la Fnaas fédère 17 associations locales d’aides-soignants et a pour objectif premier de défendre la profession. En tout état de cause, sa présidente participe depuis leur démarrage en mai 2015

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article