Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : valoriser les métiers du grand âge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/02/2011

0 commentaires

Roselyne Bachelot, ministre de la cohésion sociale et des solidarités, a annoncé au sénat le 15 février dernier, la fin des expérimentations du plan des métiers du grand âge et des orientations des formations sociales le 23 mars prochain.Les professionnels de la gériatrie et de la gérontologie le savent. Demain, le problème sera de pouvoir recruter les professionnels formés et compétents pour des postes budgétés… mais vacants (rappelez vous l’émission les Infiltrés” de France 2 qui dénonçait un établissement qui ne parvenait pas à recruter).Former, recruter, manager… certes mais encore faut-il attirer des professionnels vers ces métiers du grand âge, dont l’image reste peu flatteuse dans

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet