Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

A Bubry, l’Ehpad Louis Onorati adopte l’approche Carpe diem

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/06/2021

0 commentaires

Témoignage de Stéphane Bollea, directeur du CCAS

Directeur du CCAS de Bubry, dans le Morbihan, Stéphane Bollea a choisi d’adopter l’approche québécoise Carpe diem pour l’Ehpad Louis Onorati, géré par la commune. Il raconte.

Accompagner autrement, dans le respect des droits des personnes : c’est tout l’enjeu derrière la mise en place de Carpe diem à Bubry. « Dans le cadre de mon diplôme de directeur, j’ai effectué un stage dans un Cantou. Il s’y passait des choses intéressantes, avec beaucoup de bienveillance dans l’accompagnement, mais les limites d’une unité fermée. » Pour le directeur en devenir, l’expérience est marquante : « c’était très difficile, quand je partais, de dire aux résidents qui voulaient me suivre

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article