Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

De la fin de l’état d'urgence et du seuil d'acceptabilité : vers une rentrée bouillante

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/08/2022

0 commentaires

Comment lire la fin de l’état d’urgence suite à la crise covid en tant que professionnel du grand âge ?

Comme la fin d’un effort reconnu, salué, rémunéré ?

Comment lire ce seuil d’acceptabilité sociale qui fait que l’on ne parlait plus des 100 morts par jour début juillet ?

Comme la confiance aveugle dans la vocation, l’engagement des professionnels en première ligne qui ne lâcheront pas les personnes en situation de vulnérabilité, les proches aidants qu’ils accompagnent ?

Comment lire les suites du scandale Orpea dénoncé par le livre Les Fossoyeurs de Victor Castanet, confirmé par des rapports publics (Igas/​IGF) ?


Comme la nécessité pour la République de se réformer, de refondre l’aide à l’autonomie au grand âge ?

Les députés et sénateurs attestent de la nécessité d’une loi grand âge pour alimenter la 5eme branche Autonomie votée en 2020, avec un nombre suffisant de services, de places en tous genres partout sur les territoires.

Avec une gouvernance repensée, simplifiée, efficace.

Avec des solutions financées sans toujours courir après les appels à projets : la rédaction vous en a sélectionné une soixantaine pour cette rentrée !

Avec suffisamment de professionnels formés et compétents pour prendre soin des situations complexes jusqu’au bout de la vie, malgré les vagues de chaleur qui se répètent.

Avec des solutions évaluées, transparentes, labellisées, contrôlées face à la vulnérabilité accompagnée.

Les acteurs de la gériatrie et de la gérontologie savent le niveau de professionnalisme requis pour prendre soin des situations complexes, en mode prévention (avec les vaccinations anti-grippe, anti-covid), en interdisciplinarité, avec les approches médicamenteuses et non médicamenteuses. Comme le clown relationnel, ou la pratique artistique, du dessin à la sensation mis en lumière cette semaine. Voir aussi le programme 2022 de notre colloque ANM annuel sur les architectures, les espaces, les habitats les 8 et 9 novembre à Paris.

Tous ont besoin de se ressourcer et ils ont l’embarras du choix en cette rentrée avec le Festival Silver Eco à Cannes les 12 et 13 septembre, aux Assises des Ehpad les 13 et 14 à Paris, à l’Université d’automne de la longévité le 22 septembre à Nîmes, à l’Université d’été 2022 de l’Espace éthique à Nice les 22 et 23 septembre. Nous nous y retrouverons !

Mais attention à ne pas dépasser le seuil de résistance et d’acceptabilité des professionnels en première ligne, des proches aidants, des citoyens concernés, au risque de sombrer dans un autre état d’urgence.

Ce 22 septembre, la Fédération CGT Santé-Action sociale, mobilisée chez Orpea notamment, appelle à une mobilisation et s’associe à la mobilisation unitaire interprofessionnelle du 29 septembre.

Une rentrée sociale qui s’annonce bouillante.

D’ici là, je vous souhaite un bel été 2022 plein d’espoirs citoyens. 

Partager cet article
Tags