Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Dessinons les solutions de demain dont nous serons fiers

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 3 min

Date de publication 13/07/2021

0 commentaires

Alors que la loi Grand-Age Autonomie / Générations solidaires serait toujours sur le bureau du Président de la République, alors que ce dernier a tranché en faveur de l’obligation vaccinale face à la crainte d’une 4eme vague, alors que de très nombreux postes restent désespérément vacants tant dans les services aux domiciles qu’en établissements toujours à la recherche de l’attractivité perdue, la ministre chargée de l’autonomie veut toujours réformer.

Avec la CNSA, elle a lancé hier matin le laboratoire des solutions de demain” (pour lequel ma candidature a été retenue) et l’après-midi elle concluait la conférence Dessine-moi l’Ehpad de demain” aux Gobelins/​Mobilier National en lien avec le ministère de la Culture.

Les solutions au Grand Age de demain seront-elles des ouvrages d’art, où la beauté aura autant sa place que la fonctionnalité et le soin ?

Les solutions au Grand Age de demain répondront-elles au virage domiciliaire demandé par 85% des français ? On a bougé dans la vie. On a souvent changé de chez soi quand on se marie, qu’on déménage pour le travail” rappelle Philippe Wender habitant d’un ehpad et président de Citoyennâge lors de cette conférence pour dessiner. Il invite à ne plus employer le mot chambre ou lit” mais plutôt logement” pour un « chez soi » qui ressemblerait à un petit studio avec un coin pour recevoir et un coin pour prendre son repas (notamment en situation de crise sanitaire).
Un espace à soi avec ses choix minuscules, ses libertés minuscules (mon savon, ma douche, mes horaires) écoutés et respectés, souligne le sociologue Michel Billé. Après le bébé est une personne, affirmons que nous sommes nous les plus âgés, nous sommes tous des personnes, des citoyens, des frères. Nous sommes parfois amenés à vivre dans des communautés fraternelles. A nous de les faire évoluer à notre guise pour avoir envie d’y aller pour s’y sentir accompagné, soutenu dans ce temps inédit de la vieillesse, ont conclu Marie-Françoise Fuchs et Martine Gruere de Old Up (vieux debout !).

Les solutions au Grand Age de demain seront-elles une des évidences du Plan de relance pour des emplois, des services pérennes, intelligents, durables, pensés par et pour les personnes concernées sur des territoires labellisés Amis des Ainés ? Ce 12 juillet la Ministre a signé une convention avec la Caisse des Dépôts qui démultiplie par 3 l’effet de levier des 2,1 milliards du Plan de relance : 1,5 milliards fléchés vers les rénovations et les habitats et 600 millions pour la transformation numérique du secteur.

Les solutions au Grand Age de demain s’aligneront-elles sur nos valeurs républicaines de Liberté, d’Egalité et de Fraternité en cette veille de notre fête nationale ou s’aligneront-elles sur les peurs incontrôlées, l’âgisme discriminant, bafouant les droits jusque la sur-sécurisation, la sur-médicalisation, la sur-protection ou l’abandon de soins ? 

Sécurisants, ouverts, rénovés, re-designés, les Ehpad vont aussi changer de nom par une consultation citoyenne qui sera lancée à la rentrée. Un appel à projet les invitera aussi à proposer des tiers lieux ouverts et poreux.

Beaucoup de chantiers à l’énergie très moderne, dans un contexte qui n’en reste pas moins freiné par le manque de ressources humaines, par ces nombreux départs de professionnels épuisés, dégoutés, par le sentiment d’abandon devant les réalités de prises en soin complexes, les pièges de la culture, du temps (“Vous avez l’heure. nous avons le temps…” c’est le titre de notre colloque annuel Agevillage/​Humanitude sur les approches non médicamenteuses).

Les solutions au Grand Age de demain voient arriver la vague des situations de vulnérabilités des babyboomers … à périmètre financier égal ? Sans un 5eme risque de protection sociale doté ? Sans l’affirmation claire des droits, de nos valeurs républicaines envers ces personnes (nous demain) qui veulent vivre, vieillir debout, malgré tout, jusqu’au bout ? 

Allons : dessinons ensemble les solutions au Grand Age de demain dont nous serons fiers car elles seront alignées avec nos valeurs.

Partager cet article
Tags