Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Maltraitance institutionnelle et covid-19 : rebond des signalements après le déconfinement

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 4 min

Date de publication 16/06/2021

0 commentaires

Quelles responsabilités, quelles solutions pour éviter les situations dramatiques nées depuis le début de la pandémie ?

Si les appels au 3977, le numéro de signalement de maltraitance envers les personnes âgées, a explosé en 2020 côté domicile, la fédération a noté un repli des appels concernant des Ehpad durant le confinement (- 6 %)… et un rebond ensuite. Visites et deuils empêchés, rupture de lien social entraînant des glissements : les professionnels rapportent de nombreux actes maltraitants depuis la pandémie. Comment les expliquer ? Qui en porte la responsabilité ? Regards croisés à l'occasion d'un débat organisé le 15 juin par la Fédération

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article