Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Rester bienveillant dans un monde de brute

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/12/2022

1 commentaires

La journaliste Francesca Sacco, spécialisée dans l'investigation et la vulgarisation scientifique, partage dans cet ouvrage une initiation pratique à l'approche centrée solution. Pour sortir de la position victimaire, chercher ce qui va quand même et avancer en mode bienveillant. C'est parti.

A côté de l’approche centrée sur la personne, de la méthode Coué, de l’enquête appréciative ou la psychologie positive, l’auteur nous fait découvrir cette approche (et non méthode) centrée solution, reconnue.

Elle se déploie en toute bienveillance, sans naïveté, avec les yeux ouverts (et non fermés), une bienveillance éclairée, consciente, sans auto-sacrifice.

Abordée dans l’ouvrage comme une démarche personnelle, on imagine sa déclinaison pour une équipe, un système, un projet.

L’expert, le thérapeute revoit ici sa posture : il renonce au pouvoir sur l’autre. Il n’est pas le sachant absolu, en surplomb, mais un compagnon qui apporte ses compétences techniques et aide l’autre à s’aider, sans résultat connu à l’avance.

L’approche invite à arrêter de chercher ce qui ne va pas pour regarder ce qui va. Elle rappelle qu’aucun problème n’est permanent : l’avenir est création et négociation”.

La clé repose sur la manière de poser les bonnes et vraies questions” :
ouvertes, sur le comment, sur ce qui serait la plus petite chose en son pouvoir pour agir. Des échelles de positionnements permettent aussi de mesurer la confiance (de 0 à 10).

Et si un miracle se produisait et résolvait le problème, qu’est-ce qui aura changé demain ? Que ferez-vous ?

Une source d’inspiration pour les professionnels de la relation d’aide.

Rester bienveillant dans un monde de brutes

Initiation pratique à l’approche centée solution
Francesca Sacco
Revue Médicale Suisse — RMS Edition
200 pages — 18 euros ou CHF chez l’éditeur

Partager cet article

Caro Pierre

bonjour, si un miracle se produisait et résolvait les problèmes (s'il n'y avait qu'un !) demain j'aurais le sentiment que toutes et tous les professionnels et autres personnes dévouées , qui se battent chaque jour, chaque heure, seraient les victimes d'un monde de bien mauvaises et inadaptées politiques. Je me lève chaque matin pour me joindre à celles et ceux qui à tout âge, s'engagent pour changer demain... amitiés Pierre, retraité professionnel.