Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : nutrition

Mésusage d'alcool dans le grand âge : détecter et agir

Temps de lecture 6 min

0 commentaires

Les troubles de la consommation d’alcool (abus et dépendance) concerneraient environ un sujet de plus de 65 ans sur 10, avec une prépondérance masculine qui tend à diminuer au fil des ans. Cette prévalence serait encore plus élevée en ehpad (très variable mais située entre 20 et 40%). Et, comme l’indique la SFGG, « les effets délétères de l’alcool sont assez peu documentés chez les seniors ». Du fait d’un sous-diagnostic, le lien avec les pathologies induites par le mésusage n’est pas toujours établi.Pour Pascal Menecier, « même si le sujet commence à apparaître, il demeure tabou. Face à l’alcoolisation du sujet âgé, les réactions sont en gros de deux ordres : d’un côté, l’idée répandue que

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet