Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance

Signaler la maltraitance en établissement en trois étapes

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

75 % des cas de maltraitance signalées au 3977 (numéro de lutte contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés) surviennent au domicile des victimes. Les établissements sont-ils des lieux moins exposés ou les signalements y sont-ils plus difficiles ? Et quelles sont les obligations des professionnels ? En établissement comme à domicile, la maltraitance peut être de plusieurs natures : physique, psychologique, médicale, financière… sans oublier la négligence passive, qui est également considérée comme une forme de maltraitance.Elle peut toucher les résidents mais aussi les personnels, émaner des proches comme des professionnels. Mais quelles que soient sa nature, son

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet