Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

A chacun sa dose

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 15/09/2021

0 commentaires

A chacun sa dose…

A chacun sa dose de vaccin en ce jour J pour l’obligation d’une 1ère dose pour tous les salariés des ESMS (Etablissements sanitaires et médico-sociaux). Les uns et les autres s’activent pour convaincre les derniers récalcitrants et les risques de ruptures pour un petit pourcentage de professionnels pourtant si demandés sur le terrain.

A chacun sa dose de connaissances, de techniques, de compétences pour faire face aux situations d’aides, aux accompagnements complexes (polypathologies, troubles du comportement, fin de vie, épuisement des proches). Zoom cette semaine sur ces soft skills à cultiver.

A chacun sa dose de fragilité sociale que le CCAS de Grenoble tente d’objectiver par un « scoring social » pour mieux repérer les personnes isolées et ajuster le soutien.

A chacun sa dose d’énergie au regard des difficultés mais aussi du temps imparti. A chacun sa dose de temps. C’est le thème de notre colloque annuel Agevillage/​Humanitude sur les approches non médicamenteuses. Vous avez l’heure, nous avons le temps”.

A chacun sa dose de professionnels face aux milliers de postes vacants (3 aides-soignants et AES + 1 infirmier diplômé d’état en moyenne par Ehpad adhérent à la Fnadepa selon Annabelle Vêque-Malnou aux Assises des Ehpad). Dans le secteur du domicile, l’agrément de l’avenant 43 prévoit revalorisation des salaires de 13 à 15 % (environ 300 € bruts par mois) pour les 209000 salariés des Saad et Ssiad du secteur associatif. Reste à savoir comment financer ces augmentations de façon pérenne, sur tous les territoires.

A chacun sa dose de financements donc alors que la loi Grand âge ne verra pas le jour dans ce quinquennat. Ainsi le vade-mecum de l’agrément 43 justement vise-t-il à pister les financements pour éviter l’inflation des tarifs des bénéficiaires de ces services… à quelques mois de l’élection présidentielle…

A chacun sa dose de complexité pour tous les acteurs de terrain aux domiciles, dans les établissements, acteurs des politiques nationales, locales, direction, professionnels du soin, de la vie sociale, de la restauration, de la qualité, du développement durable en santé, jusqu’au ministre, avec ces derniers jours, la mise en examen d’Agnès Buzin par la Cours de Justice de la République.

A chacun sa dose de difficultés, de pressions, de problèmes et d’énergie.

Mais jusqu’où ?

Partager cet article
Tags